Premières Visites du Nouveau Musée d’Histoire & Culture Afro-Américaine

Ça y est! Le tout nouveau Musée National de l’Histoire et de la Culture Afro-Américaine (l’acronyme c’est NMAAHC en anglais) a ouvert ses portes au public samedi dernier à Washington. Et il les a ouvertes en grande pompe et circonstance,  avec l’ancien président George W. Bush, Barack et Michelle Obama, Oprah Winfrey et plein d’autres célébrités ainsi que deux jours de fête et de concerts sur le National Mall.
National Museum of African American History and Culture L’inauguration du NMAAHC c’est l’événement culturel de l’année ici… les billets d’entrée (qui sont gratuits d’ailleurs, comme ceux pour tous les musées nationaux gérés par l’Institution Smithsonian) se sont arrachés comme des petits pains en ligne. Il faut maintenant quasiment attendre jusqu’à janvier pour avoir des places. Heureusement, je m’y suis prise à l’avance et du coup j’en suis déjà à ma deuxième visite 😉 J’ai eu la chance de pouvoir le visiter juste avant son ouverture officielle, trois jours après l’inauguration et j’y retourne mi-octobre…. Un peu beaucoup? Non. Il y a plus 33 000 objets a découvrir sur presque 40 000 mètres carrés, donc je pense que j’aurais même besoin d’y retourner l’année prochaine, surtout que je n’ai pas du tout étudié l’histoire américaine  à l’école, donc j’apprends plein de chose à chaque fois!

En gros, le Musée National de l’Histoire et de la Culture Afro-Américaine propose un veritable voyage dans l’histoire des Etats Unis comme l’ont vécus les afro-américains. La visite s’organise chronologiquement au début et commence tout en bas, au troisième sous-sol du musée. C’est symbolique, bien sûr. Dans ces premières salles on revoit les épisodes les plus sombres de l’histoire Américaine: l’esclavage et la ségrégation… Cette partie m’a rappelé le Musée de l’Holocauste, qui est tout près d’ailleurs. On y voit des cartes retraçant le commerce des esclaves, des chaînes (dont des toutes petites pour enfants), des notes de vente et une cabane d’esclaves provenant d’une ancienne plantation de Caroline du Sud.
unnamed-27National Museum African American History and Culture

Un grand mur m’a fait particulièrement réfléchir: celui du paradoxe de la liberté. Derrière une statue de Thomas Jefferson on peut lire les noms de tous les esclaves dont il était “propriétaire…” lui, l’auteur principal de la Déclaration d’Independence qui décrit que tous les hommes sont nés égaux et sont doués par le Créateur de certains droits inaliénables; parmi ces droits se trouvent la vie, la liberté et la recherche du bonheur. Progressivement, on arrive à l’époque de la ségrégation et à la lutte pour les droits civiques. Là, il n’est pas rare d’entendre quelques personnes un peu plus âgés raconter leur propre experience pendant cette période et c’est extrêmement émouvant quand ils sont là en famille, avec leur enfants et leurs petits enfants, de les voir partager ces souvenirs difficiles qu’ils ont vécus personnellement. Cette scène de parents qui expliquent ce lourd contexte à leurs enfant se répète à travers le musée. Certains sont si jeunes qu’ils n’ont jamais connu d’autre président que Barack Obama, dont l’élection conclue d’ailleurs cette partie du musée. On sort enfin des épisodes les plus sombres de l’histoire américaine pour arriver aux plus glorieux.

Tuskegee Airmen Trainer Plane at the NMAAHC

Les étages supérieurs redonnent leur place aux contributions des Afro-Américains dans l’histoire militaire, le sport, les arts et la culture. Les thèmes précédents ne sont pas oubliés… la ségrégation et la lutte pour les droits civiques y sont encore mais on y célèbre surtout la réussite, les victoires, les premières historiques que ce soit celle de Josephine Baker, Alvin Alley, Spike Lee, Mohamed Ali ou des soeurs Williams. Et oui, d’Oprah Winfrey aussi… elle a donné plus de 20 millions au musée donc elle est un peu partout 😉

Oprah Winfrey's studio at NMAAHC A statue of the 1968 Olympics black power salute at NMAAHC

En dehors des expositions, il y a trois endroits que j’ai beaucoup aimé dans le musée. Le premier c’est une petite fenêtre cachée dans la section histoire militaire au troisième étage. Quelle vue! Attention, pour prendre la photo comme moi, il faut s’allonger par terre, sinon on coupe le haut du Washington Monument… 

The view from the 3rd floor of NMAAHC

Ensuite, c’est la cafétéria au premier sous sol, qui est en elle même un exposition à part entière puisque le menu retrace les contributions culinaires afro-américaine à la cuisine du pays. Enfin, un bon resto sur le mall 😉

Pulled Pork BBQ Sandwich from sweet Home Cafe at NMAAHC

Le dernier endroit est un pièce dédiée à la contemplation, un endroit calme (assez dur à trouver d’ailleurs!) où on peut s’assoir et, bercé par le murmure d’une fontaine qui tombe du plafond, réfléchir un peu à tout ce que l’on vient de voir, au poids de l’histoire, à la situation actuelle qui est loin d’être idéale en ce moment. Bonus: ça fait une belle photo instagram aussi! 

Contemplation room at NMAAHC

Le musée est déjà un énorme succès avec plus de 28,000 visiteurs en quelques jours… Si vous ne vous êtes pas pris comme moi au mois d’août pour réserver vos places gratuites, il faudra vous armer d’un peu de patience… et d’un bon réveil. Tous les matins, des places seront mises à la disposition du public à 9:15. Une fois toutes distribuées, il vous faudra revenir le lendemain. Donc surtout là au début je conseillerai d’y aller assez tôt! Sinon, les reservations pour janvier-fevrier s’ouvriront le lundi 3 octobre à 9 heures du matin. Après vous pouvez aussi juste apprécier l’architecture extérieur du musée, il est superbe aussi… mais bon, si vous pouvez visiter, c’est mieux tout de même! 

2 thoughts on “Premières Visites du Nouveau Musée d’Histoire & Culture Afro-Américaine

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s